théâtre.

Vita Nova

Marie Stuart

d’après l’œuvre de Stefan Zweig

Pièce en deux actes, seule en scène

Marie Stuart, née reine d’Ecosse puis devenue reine de France à dix-sept ans, était promise à un avenir radieux. Mais le sort de cette jeune femme insouciante en a décidé autrement : elle paiera de vingt longues années de captivité et de la mort le prix de son intransigeance et de sa liberté.

Marie Stuart, recluse dans sa forteresse, n’a cependant rien perdu de son courage, de sa fougue, de sa fierté. Seule face à ses souvenirs, face aux fantômes des hommes qu’elle a aimés et de sa grande rivale Elisabeth d’Angleterre qui l’a condamnée à mort, seule face à l’Histoire et au jugement de Dieu, Marie Stuart est prête à tout revivre – joies et souffrance mêlées. Demain, elle sera décapitée.